Login
Menu et informations
VIGNÉ, Louis (ca 1660-1731)
État civil
NOM : VIGNÉ     Prénom(s) : Louis     Sexe : M
Date(s) : 1660 ca  / 1731-3-29
Notes biographiques

Bien qu'antérieur à la période d'étude de Muséfrem, Louis VIGNÉ est un des marqueurs de la vie de la cathédrale Saint-Maurice d'Angers. Il y a été maître de musique de 1710 à 1727, a formé Louis BACHELIER. Originaire d'Angers, VIGNÉ y revient après avoir exercé à la cathédrale de Vannes. Son parcours mériterait d'être mieux documenté.

• 1684, Angers : Selon le chanoine Poirier (en 1983), Louis VIGNÉ aurait été une première fois reçu maître de musique par le chapitre de la cathédrale Saint-Maurice à sa sortie de psallette alors qu'il était clerc minoré.

• Février 1697, Vannes [Morbihan] : Louis VIGNÉ, prêtre originaire d'Angers, est engagé en qualité de maître de musique et de psallette de la cathédrale pour remplacer Daniel DANIELIS.

• 5 février 1700, Vannes : Les chanoines, qui semblent apprécier son travail, renouvellent son contrat. Il apparaît alors régulièrement sur les quittances du bas-chœur qui nous sont parvenues.

• 24 octobre 1710, Vannes : Il reçoit une gratification de 100 livres "accause de la chereté des grains et pourle dedomager des retranchemants de ses retributions et gages qu’on a cy devant fait auquels il a consanty et consant". Il est à noter qu'il avait déjà reçu 100 livres l'année précédente.

• 24 décembre 1710, Angers [Maine-et-Loire] : Les chanoines de la cathédrale Saint-Maurice après plusieurs tentatives infructueuses les années précédentes parviennent enfin à recruter leur ancien maître de musique. Le 2 janvier 1711, les Vannetais autorisent VIGNÉ à rejoindre son nouveau poste à compter du 15. L’archiprêtre de Vannes Jean RICHIN loue son "habileté" de compositeur et parle de ses motets qui ont "ravi et charmé tout le monde" quand la compagnie évoque les "marques de la consideration quelle a eü pour luy dans tous les temps".

• De 1711 à 1725, Angers : Louis VIGNÉ exerce comme maître de musique à la cathédrale Saint-Maurice.

• 14 novembre 1725 : Maître de musique à la cathédrale Saint-Maurice, Louis VIGNÉ demande à se retirer attendu sa mauvaise santé, mais le chapitre préfère lui adjoindre un "sous-maître", Louis BACHELIER. Il semble ne se retirer réellement qu'en 1727. Contre toute attente, son successeur alors recruté n'est pas BACHELIER mais Urbain GRONDEAU.

• VIGNÉ meurt le 29 mars 1731, selon l'ouvrage du chanoine Poirier, "d'après une liste d'inhumations non réglées dans le livre des Fondations" (Ev. AA 2). Poirier conclut en citant quatre motets conservés à la bibliothèque du Conservatoire de Paris.

Mise à jour : 7 octobre 2019

Sources
C.Cessac, L’œuvre de Daniel Danielis (1635-1696), 2003 ; F-Ad56/ 47 G 4 ; F-Ad56/ 59 G 7 ; F-ad56/ 47 G 4 ; F. Lesure, Dictionnaire musical des villes de province, 1999, Vannes, p. 310-311. ; G. Bourligueux, "La maîtrise de la cathédrale de Vannes au XVIIIe siècle », SHAB, 1969-1970 ; J.Poirier, La Maîtrise de la cathédrale d'Angers..., 1983

<<<< retour <<<<