Login
Menu et informations
BETIZY, Étienne Louis (1749-1832)
État civil
NOM : BETIZY     Prénom(s) : Étienne Louis     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BETISY
BETISI


Date(s) : 1749-1-6   / 1832-2-4 
Notes biographiques

Fils de cordonnier, formé à la psallette de la cathédrale de Meaux à laquelle il est déjà attaché par certains liens familiaux, Étienne Louis BETIZY a exercé pendant vingt ans la lourde fonction de maître de musique de la cathédrale de Boulogne-sur-Mer, peut-être son unique poste. Après la Révolution, il continue à enseigner la musique dans cette ville où il meurt en 1832.Il ne semble pas avoir opté pour une véritable carrière ecclésiastique.

•  6 janvier 1749, Meaux : Étienne Louis BETIZY, fils de Jean Pierre, compagnon cordonnier et de Jeanne François Bacuest voit le jour et il est baptisé le lendemain paroisse Saint-Christophe.Son parrain est Étienne GAUTIER, musicien à la cathédrale Saint-Étienne. Son grand-oncle maternel, Pierre BACUET, qui signe au mariage de ses parents, même paroisse, le 29 mai 1741, était également musicien à la cathédrale.
 
•  Vers 1757, Meaux : A l'âge de 8 ans il est choisi et reçu enfant de chœur à la cathédrale Saint-Étienne.
 
•  Vers 1769, Paris : A sa sortie de la psallette sans doute, il se rend dans la capitale afin de s'y "perfectionner dans la composition de la musique".

•  1771, Paris : Il apprend par les papiers publics qu'un concours pour la place de maître de musique de la cathédrale est organisé à Boulogne-sur-Mer.

•  2 juillet 1771, Boulogne-sur-Mer : Vainqueur "d'une voix unanime" du concours face au sieur HÉNAULT, il est reçu maître de musique de la cathédrale Notre-Dame ; il succède à l'abbé PESIER qui vient de mourir. Il reçoit 600 livres d'appointements, outre le logement et différents avantages en nature. En échange, il doit être présent à tous les offices et y faire exécuter ses compositions, s'occuper des enfants de chœur du point de vue disciplinaire et musical. Il lui est interdit d'enseigner en ville. Il peut à l'occasion donner des leçons à d'autres musiciens de la cathédrale.
•  21 août 1771, Boulogne-sur-Mer : Le chapitre lui témoigne sa satisfaction pour la musique de sa composition qu'il a fait exécuter le jour de l'Assomption.

•  18 août 1779, Boulogne-sur-Mer : L'abbé reçoit encore 30 livres « en consideration de la Musique du jour de l’Assomption ».
 
•  1789-1790, Boulogne-sur-Mer : Son statut évolue en raison de la confiance que placent en lui les chanoines. Ses appointements passent à 1200 livres annuellement outre un petit casuel de 72 livres. Il est déchargé de la surveillance des enfants de chœur au profit de l'abbé HÉAME. le chapitre lui rend la faculté d'avoir des élèves en ville mais la concurrence semble rude car selon lui, plus de vingt musiciens de la ville, y compris ceux de la garnison, donnent ainsi des leçons, en particulier dans les familles de résidents britanniques.
•  5 novembre 1790, Boulogne-sur-Mer : Il adresse une supplique au district. Il a 40 ans et 32 ans de service (en comptant l'interruption du perfectionnement). Il n'a même plus de logement.
•  21 décembre 1790, Boulogne-sur-Mer : Le district propose de lui accorder 600 livres de pension.
•  8 février 1791, Arras: Le département lui accorde 400 livres de pension.

•  4 février 1832, Boulogne-sur-Mer : Louis Étienne BETIZY s'éteint à son domicile du n° 23, place au Blé. Il est qualifié de "maître de musique", peut-être encore de l'église principale de Boulogne ou bien donne-t-il encore des leçons.

Dernière mise à jour : 6 septembre 2016.

Sources
F-Ad59/ 5MIR160/1 ; F-Ad62/ 1G74bis  ; F-Ad77/ 5MI 4470 ; F-An/ DXIX/020/313-2/19 ; F-An/ DXIX/062/133/04 ; F-An/DXIX/87/693
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1771-7-2  / 1790
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (BOULOGNE-SUR-MER)  
Fonction :  maître de chapelle / maître de musique (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<