Login
Menu et informations
CARRIÈRE, Jean (1732-1796)
État civil
NOM : CARRIÈRE     Prénom(s) : Jean     Sexe : M
Date(s) : 1732-7-26   / 1796-5-14 
Notes biographiques

Originaire de Picardie, Jean CARRIÈRE y mène toute sa carrière de musicien, de Noyon à Cambrai, à l'exception d'un séjour de seize mois à Paris pour y recevoir un complément de formation.

• 26 juillet 1732, Roye [Somme] : Né le 26, Jean CARRIÈRE est baptisé le surlendemain en l'église paroissiale Saint-Pierre. Il est fils de Jean, corroyeur et de Charlotte Soyer. Quelques années plus tard nait son frère François Ferdinand Auguste, qui ensuite deviendra musicien à Poitiers et épousera une organiste, Marie Anne HUET.
  
• 16 mai 1737, Noyon : Le jeune Jean est reçu enfant de chœur à la cathédrale Notre-Dame.
  
• Du 12 juin 1750 au 14 octobre 1751, Paris : Jean CARRIÈRE est envoyé à l’église Saint-Sulpice pour y apprendre le basson et le serpent.
  
• Octobre 1751, Noyon : De retour à la cathédrale,  Jean CARRIÈRE est reçu comme musicien gagiste à 30 sols par jour avec l'expectative d'un bénéfice simple réservé aux clercs tonsurés, ce qui semble effectif avec la chapelle mentionnée dans son certificat de 1756.
  
• [Vers 1753], Cambrai :  Jean CARRIÈRE entre au service de l'Église cathédrale Notre-Dame comme petit vicaire ; il psalmodie au chœur et joue du serpent. Il y reste jusqu'au 16 août 1755.
 
• 17 octobre 1755, Cambrai : Jean CARRIÈRE est reçu en titre à la cathédrale Notre-Dame avec les mêmes fonctions de musicien serpent et chantre mais avec des avantages nouveaux (30 sols quotidiennement de revenus "tant en santé qu'en maladie") et il obtient le droit de se marier.
  
• 30 août 1756, Cambrai : Jean CARRIÈRE se marie en l'église paroissiale Saint-Nicolas avec Marie Élisabeth Tournay. Ils auront de très nombreux enfants.
• 4 juillet 1757, Cambrai : Leur premier enfant, Jean Joseph Marc, futur musicien à la cathédrale, est baptisé en l'église paroissiale Saint-Gengulphe.

• 21 avril 1765, Cambrai : Jean CARRIÈRE obtient la "grande clergée de Saint-Gengulphe" qui lui rapporte 300 livres par an.

• 21 décembre 1778, Cambrai : Le chapitre lui accorde un certificat de bonne vie et mœurs très louangeur quant au sérieux de son service et la façon dont il éduque ses nombreux enfants. À quoi lui sert ce certificat ? A-t-il envisagé de quitter la cathédrale de Cambrai ?
  
1790, Cambrai : Jean CARRIÈRE est toujours en poste comme musicien serpentiste et chantre de basse-contre à la cathédrale Notre-Dame. Il estime la totalité de ses revenus à 1 330 livres par an.
• 7 novembre 1790, Cambrai : Il rédige sa supplique à l'intention du directoire du district de sa ville. Il se déclare le père de onze enfants dont six sont encore à sa charge. Outre ses charges et services à la cathédrale, dont il s'occupe aussi de l'horloge, il est rémunéré par plusieurs paroisses de la ville afin de venir chanter lors de service funèbres.
  
• 1790-17 août 1792, Cambrai : Jean CARRIÈRE est employé comme musicien à la nouvelle paroisse Notre-Dame.
• 1791, Cambrai : Le district lui accorde une gratification de 200 livres, sans doute un acompte.
  
• 20 août 1792, Cambrai : Chantre de la paroisse Notre-Dame de Cambrai, Jean CARRIÈRE est également fusilier dans la troisième compagnie du premier bataillon de la garde nationale. On apprend qu'il mesure 5 pieds six pouces soit 1,67 m.

• 14 mai 1796, Cambrai : Jean CARRIÈRE meurt à l'hospice de l'humanité.

• 5 novembre 1800, Douai : Sa fille Marie Joseph Élisabeth, marchande, se marie avec Jean-Baptiste Detourbe, maréchal-ferrant attaché à l'arsenal de la ville.

Dernière mise à jour : 7 mars 2016

Sources
F-Ad59/ L 5126 ; F-Ad59/ L 5129 ; F-Ad59/ L 5142 ; F-Ad59/5MI012R011 ; F-Ad59/5MI012R026 ; F-Ad59/5MI012R073 ; F-Ad59/5MI012R077 ; F-Ad80/5MI-D978
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1753 ca  / 1790-11
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame des Grâces (CAMBRAI)  
Fonction :  serpent (Église)  ;  basse-contre (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<