Login
Menu et informations
PASQUIER, Jacques (1742-1795)
État civil
NOM : PASQUIER     Prénom(s) : Jacques     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : PÂQUIER
Date(s) : 1742-6-17  / 1795-5-12 
Notes biographiques

Jacques PASQUIER passe toute sa vie à Châtellerault. Formé à la collégiale Notre-Dame de cette ville, il y fait ensuite toute sa carrière de chantre, tout en étant menuisier. Les dates de ses différents événements de carrière demeurent imprécises.

• 17 juin 1742, Châtellerault [Vienne] : Jacques PASQUIER naît et reçoit le baptême dans l'église paroissiale de Saint-Jean. Il est le fils de Pierre Pasquier et de Jeanne Brigault. Son père sera dit journalier 23 ans plus tard, lors du mariage de son fils. Il n'en était pas forcément de même durant l'enfance de Jacques.

• [Vers 1752- vers 1762], Châtellerault :  Jacques PASQUIER est enfant de chœur à la collégiale Notre-Dame. Lors de ses démarches des années 1790, il indiquera "qu'il sert le chapitre de Notre-Dame de Châtellerault depuis l'âge de 9 ou 10 ans". Il y serait donc entré vers fin 1751 ou courant 1752. On peut ensuite, avec prudence, supposer un durée de formation de dix ans.

• [Vers 1762], Châtellerault : Jacques PASQUIER est reçu choriste à la collégiale Notre-Dame.

• 8 janvier 1765, Châtellerault : Jacques PASQUIER convole avec Marie Charon, fille d'un coutelier de la paroisse Saint-Jacques. Il est alors dit menuisier. L'acte de mariage ne fait aucune mention de ses activités à la collégiale. Pourtant, l'identité des parents mentionnés ne trompe pas. Il s'agit bien de la bonne personne. Il semblerait donc que tout en étant choriste ou chantre, Jacques PASQUIER ait mené une double activité. Son service à la collégiale n'était pas suffisamment rémunérateur. Ses parents vivent maintenant dans la paroisse de Thuré [8km au nord ouest de Châtellerault], où son père est journalier.

• 29 juillet 1774, Châtellerault : Le chapitre de Notre-Dame "garde Jacques PASQUIER en qualité de chantre". Il semble recevoir une promotion et toucher désormais 250 livres par an. 

• Août 1790Châtellerault : Jacques PASQUIER est toujours en poste comme chantre à la collégiale Notre-Dame. Sous la direction du maître de psallette André Louis DRÉAN, Jacques PASQUIER côtoie à la collégiale les vicaires qui y sont chargés du chant : Louis Michel BODINAlexis GALLOISJean TURPINEAU et Pierre CHARANDEAU, mais aussi le musicien (instrumentiste ?) François GUIGNARD, l'organiste Marie François DAGUILLON dit FAVIER et le bedeau musicien Laurent LAMBERT.
Ses fils Charles Urbain PASQUIER (né le 19 mars 1775) et Pierre PASQUIER (né le 6 mars 1777) sont enfants de chœur de la même collégiale.

• 18 mars 1792, Châtellerault : Jacques PASQUIER, poursuivant ses démarches pour obtenir une pension, fournit une attestation du ci-devant chapitre de Notre-Dame disant qu'il a "servi dans cette église pendant environ 40 ans d'abord comme enfant de chœur, choriste puis chantre. Il a assisté aux offices ainsi qu'à toutes les fêtes religieuses majeures jusqu'au mois d'août 1790".

• 23 floréal an 3 [12 mai 1795], Châtellerault : Jacques PASQUIER décède dans sa maison. Le décès est déclaré le lendemain par sa voisine et sa fille.
• Septembre 1795, Châtellerault : Sa qualité de chantre à Notre-Dame est dite "éteinte".

Mise à jour : 8 mai 2016

Sources
Ad86/ NMD Châtellerault ; F-Ad 86/ L 241 ; F-Ad86 / BMS Châtellerault, Notre-Dame ; F-Ad86 / NMD Châtellerault ; F-Ad86/ BMS Châtellerault, Saint-Jacques ; F-Ad86/ BMS St-Romain de Châtellerault ; F-Ad86/ L 222 ; F-Ad86/ L 241 ; F-Ad86/ NMD Châtellerault
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1774-7-29  / 1790-8 ca
Lieux :  Collégiale Notre-Dame (CHÂTELLERAULT)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<