Login
Menu et informations
TROUFLAUT, Gilbert (1736-1820)
État civil
NOM : TROUFLAUT     Prénom(s) : Gilbert     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : TROUFLAUD
TROUFFLAUD
TROUFFLAUT
TROUFLOT
Date(s) : 1736  / 1820
Notes biographiques

Prêtre et chanoine de Nevers (puis d'Autun après la Révolution), Gilbert TROUFLAUT a tenu l'orgue de la cathédrale Saint-Cyr. Il semble qu'il ne soit plus chargé de ce poste en 1790. Il demeure néanmoins un expert de l'instrument à cette époque, engagé comme tel pour juger de la qualité du travail du facteur RABINY à Moulins en 1790. Botaniste et naturaliste reconnu, il herborise avec Jean-Jacques Rousseau et crée le jardin botanique de Nevers. il est également professeur à l'École centrale de Nevers.

• 12 février 1736, Nevers : Gilbert TROUFLAUT est baptisé paroisse Saint-Étienne. Son père, Paul TROUFFLOT, est organiste de la cathédrale.

• ? - ? : Formation [lieu inconnu, vraisemblablement à Nevers]

• 20 octobre 1755 - ?, Nevers : Gilbert TROUFLAUT est organiste de la cathédrale Saint-Cyr, son salaire lors de l'engagement est de 300 livres, plus 72 livres pour les leçons d'orgue et de clavecin à un enfant de chœur. Lorsque Jean Claude LORIN est installé à ce poste en 1786, il est probable qu'il succède à Gilbert TROUFLAUT.

• 20 décembre 1773, Nevers : Gilbert TROUFLAUT, chanoine de l’Eglise de Nevers, adresse une lettre au Journal de Musique, "sur les Clavecins en peau de buffle, inventés par M. Paschal [TASKIN]". L'Essai du la musique ancienne et moderne de J.B. de La Borde est élogieux à son égard : "Nous croyons faire plaisir au Public en rapportant ici une lettre de M. Trouflaut, Chanoine de l’Eglise de Nevers [...] M. Trouflaut est un très grand musicien, organiste de son église, & l’un des plus habiles Théoriciens de ce siècle".

• 1782 - 1790, Nevers : Gilbert TROUFFLOT est chanoine non capitulaire de Saint-Gildard dans l’église cathédrale.

• 31 juillet 1790, Moulins : "Le doyen et les chanoines de la collégiale exposent [...] qu'il soit nommé un expert pour recevoir l'orgue de leur église, fait et réparé par le sieur RABINI [...] il a été arrêté que la réception de l'orgue de la collégiale serait faite par le sieur TROUFFLAUT, chanoine de Nevers".
• Décembre 1790, Nevers : L'état de paiement de la Noël 1790 attribue 67 # 9 s à M. TROUFFLAUT, chanoine, tandis que Jean-Claude LORIN est l'organiste en titre.

Par la suite, Gilbert TROUFLAUT n'effectue aucune démarche pour solliciter une pension.

• 1er février 1820, Autun (Saône-et-Loire) : Gilbert TROUFLAUT ancien chanoine de Nevers, 83 ans, décède chanoine de l'église cathédrale d'Autun.

• • • BIBLIOGRAPHIE : 
Baffert, Jean-Marc, « Deux organistes amis de Rousseau : Jean-Joseph Palais, Gilbert Trouflaut », Dix-huitième siècle, no 25, 1993, p. 493-502.

Mise à jour : 18 janvier 2017

Sources
Abbé J. Batteux, « Les orgues et les organistes dans la Nièvre…, 1980. ; F-Ad03/ L 1857 - F-Ad03/ L 1858 - F-Ad03/ L 58 - F-Ad03/ L 624 - F-Ad03/ L 625 - F-Ad03/ L 65 - F-Ad03/ L 79 - F-Ad03/ L 850 - F-Moulins Am/ 2 D 123 ; F-Ad58/2 G 241 ; F-Ad58/Bibliothèque ; F-Ad58/état-civil en ligne ; F-Ad71/état-civil en ligne ; F-BnF/Gallica
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1782  / 1790
Lieux :  Cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte (NEVERS)  
Fonction :  chanoine  
Formation ? :  Non
Période :  1790-7-31  / 
Lieux :  Collégiale Notre-Dame (MOULINS)  ;  Cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte (NEVERS)  
Fonction :  expertise des orgues  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<