Login
Menu et informations
BEAUFILS, Claude (1730-1813)
État civil
NOM : BEAUFILS     Prénom(s) : Claude     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BEAUFILZ
Date(s) : 1730-7-10   / 1813-8-18 
Notes biographiques

• Claude BEAUFILS est né à Saint-Flour le 10 juillet 1730. Il est le fils de Guynot (ou Guy) Beaufils, maître chirurgien, et de Marguerite Bernard. Il a pour parrain Claude Dupuy, maître apothicaire. Il appartient à une famille d'au moins douze enfants. Sa soeur Jeanne, née le 27 août 1718, a pour parrain Joseph BEAUFILS, chorier de la collégiale Notre-Dame.

• On ignore où et quand il a reçu sa formation musicale. On peut penser qu'il a été enfant de choeur à la cathédrale de Saint-Flour, comme la plupart des choriers de cet établissement.

• Dans les années 1750-1770, Claude BEAUFILS est prêtre et chorier de la cathédrale de Saint-Flour. Il signe à de nombreuses reprises dans les actes paroissiaux de Saint-Flour, parfois en compagnie d'autres choriers de la cathédrale (Antoine BASTIDE, Amand HORLIAC, Pierre Noël POJOLAT, Antoine SAURET) ou de la collégiale Notre-Dame (Charles HERAUD).

• Jusqu'en 1790, Saint-Flour : Le sieur BEAUFILS est chorier de la cathédrale. Il est également chapelain.

• 11 avril 1791 : Examen du mémoire présenté par BEAUFILS, chorier du chapitre cathédral de Saint-Flour. Il demande qu'on ajoute au traitement qui lui a été fait de la somme de 380 lt en qualité de chorier, la somme de 53 lt qu'il retirait annuellement de la chapelainie de Relac dont il est pourvu. Le directoire de Cantal valide cette demande, ce qui porte son traitement à 433 lt.

• 16 avril 1793 : Joseph RUAT, François JOUVE et Claude BEAUFILS sont arrêtés à Saint-Flour et incarcérés à Aurillac, les deux premiers à la maison d'arrêt, et le dernier, en raison de son grand âge, à la prison aménagée dans l'ancien couvent du Buis.

• 11 juin 1793 : Un arrêté de l'Administration du Cantal lui accorde une indemnité de 400 livres en tant chorier de la cathédrale de Saint-Flour.

• 27 juin 1795 [9 messidor an III], Saint-Flour : Claude BEAUFILS, Philippe FABRE, détenus au Buis et Antoine MOISSET, détenus à la maison de Saint-Étienne, ayant promis de se conformer aux lois, sont libérés.

• 18 août 1813, Saint-Flour : Il demeure faubourg du Thuile lorsqu'il décède.

Mise à jour : 8 janvier 2017

Sources
F-Ad15 / L 37 ; F-Ad15/ 5 Mi 339/5, vue 85/109 ; F-Ad15/ 5 Mi 340-342 ; F-Ad15/ 5 Mi 340/5, vue 244-245 ; F-Ad15/ L 30 ; F-Ad15/ L 390, f°138-155
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1757-8 av.  / 1790-12 ca
Lieux :  Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Flour (SAINT-FLOUR)  
Fonction :  chorier (Église)  ;  chapelain (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<