Login
Menu et informations
CHOUPPE, Jean-Baptiste (1778-1791 ap.)
État civil
NOM : CHOUPPE     Prénom(s) : Jean-Baptiste      Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : CHOUPE
SCHOUPPE
SCHOUPE

Date(s) : 1778-6-4   / 1791-8 ap.
Notes biographiques

Lorsque la Révolution supprime les chapitres, Jean-Baptiste CHOUPPE / SCHOUPE est depuis trois ans enfant de chœur de la cathédrale d'Auxerre, en compagnie de cinq autres garçons, sous la direction du maître de musique Edme CHAPOTIN.

• Durant les années 1760, Jean Gaston SCHOUPPE est menuisier et Suisse de la cathédrale d'Auxerre. Quel est son lien avec le futur enfant de chœur ? Les origines germanique de la famille entraînent de nombreuses fluctuations orthographiques de son patronyme.

• 4 juin 1778, Auxerre : Baptisé le jour de sa naissance, en l'église Saint-Eusèbe, Jean-Baptiste CHOUPPE est fils de François Chouppe, "recors" (personne accompagnant un huissier et lui servant de témoin dans ses opérations) ou "praticien", et d'Élisabeth Julien (qui s'étaient mariés paroisse Saint-Eusèbe en juillet 1768). Son parrain est menuisier, sa marraine femme d'un maître menuisier.

• 3 décembre 1787, Auxerre : Après une première présélection le 26 novembre, un concours a lieu pour sélectionner un jeune garçon capable de "remplir la place que fait vaquer ROBERT sorti depuis le 22 8bre dernier". Les chanoines auditionnent les quatre candidats en lice, et la voix de Jean-Baptiste CHOUPPE est "trouvée plus belle et plus étendue" que celles des autres. À compter de cette date, il devient enfant de chœur de la cathédrale St-Étienne, sous la direction du maître de musique Edme CHAPOTIN. Il a déjà 9 ans et demi, ce qui est relativement âgé pour devenir enfant de chœur.

1790, Auxerre : Jean-Baptiste CHOUPPE est toujours enfant de chœur de la cathédrale Saint-Étienne. Les autres garçons alors présents à la maîtrise sont, dans l'ordre de leur ancienneté : Jean-François GERVAIS, Noël-François LEBROC, Michel François WATHÉRY, dit LIÉGEOIS, Jean-Marcellin VENIARD, Jean-Baptiste CHOUPPE, et Pierre DURET. Le maître de musique est toujours alors, et depuis longtemps, Edme CHAPOTIN.
En mars 1790, le chapitre prélève 6 livres "dans les épargnes de CHOUPPE enfant de chœur de cette église" pour secourir sa mère qui se trouve "dans la détresse".

• 11 février 1791 : Le département de l'Yonne rend un avis au sujet des six enfants de chœur "de différents âges" du chapitre de la cathédrale d'Auxerre, les jeunes GERVAIS, LE BROC, WATHERY, VENIAR, CHOUPPE et DURET. Étant donné que "le cy devant chapitre étoit dans l'usage de fournir à chacun des enfants de choeur en quittant le service de l'église une somme suffisante pour leur faire apprendre un métier", les administrateurs estiment juste "que les vues de leurs parents ne soient pas trompées". Ils décident de leur accorder une somme de 250 livres à chacun, soit en tout un budget de 1 500 livres. Cette somme "pouroit être payée sur la représentation du brevet d'apprentissage desdits enfants".

• 11 août 1791, AuxerreJean-François GERVAIS et Jean-Baptiste CHOUPPE, anciens enfants de chœur de la cathédrale, continuent à assister régulièrement aux offices dans l'église Saint-Étienne, à la demande d'Edme CHAPOTIN toujours maître de musique à la cathédrale constitutionnelle. Celui-ci obtient pour chacun d'eux une gratification de 50 livres.

• 31 mars 1806, Auxerre : Le décès de son père, François Choupe, huissier, époux d'Élisabeth Julien, âgé de 78 ans, survenu la veille rue du Temple, est déclaré à la mairie par Jacques Gervais, 44 ans, cordonnier.

Qu'est devenu Jean-Baptiste Chouppe après 1791 ?

Mise à jour : 25 juillet 2018

Sources
Ch. Demay, PV administration municipale Auxerre..., 1892. ; F-Ad89/ BMS St-Eusèbe ; F-Ad89/ G 1809 ; F-Ad89/ G 1810 ; F-Ad89/ L 798 (50) ; F-An/ DXIX/092/790/04,05,27-29,37

<<<< retour <<<<