Login
Menu et informations
CHAMBON, Jean-Baptiste (1755 av.-1793 ap.)

CHAMBON, Jean-Baptiste (1755 av.-1793 ap.)

État civil
NOM : CHAMBON     Prénom(s) : Jean-Baptiste     Sexe : M
Date(s) : 1755 av.  / 1793 ap.
Notes biographiques

Jean-Baptiste CHAMBON, qui semble originaire du Poitou, est facteur d'orgues et organiste. Il exerce au sein des villes de Poitiers, Niort, Levroux, Bourges. Marié et devenu père de famille, il répare l'orgue de l'église paroissiale Saint-Barthélémy de La Rochelle et en devient l'organiste pendant près de 12 ans, à partir de 1780. En 1792, il quitte l'église Saint-Barthélémy pour celle de Notre-Dame, toujours à La Rochelle, comme organiste.

• Vers 1755 jusqu'à environ 1760, Poitiers : CHAMBON est facteur d'orgues à Poitiers.

• En février 1755, Niort : La fabrique de l'église paroissiale Notre-Dame décide de l'engager pour l'entretien de l'orgue et les réparations à venir à partir de la fin de l'année 1755, en remplacement de Jacques-Antoine GLOCKNER. Ce dernier avait installé l'orgue vers 1745 au sein de l'église et l'a entretenu jusqu'au début de 1755. Or depuis 1753, il est parti s'installer à Saintes, c'est pourquoi Jean-Baptiste CHAMBON, plus proche, le remplace.

• Le 17 janvier 1759, Poitiers : D'après une délibération capitulaire, on apprend que CHAMBON a réparé l'orgue de la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, de la ville. Après les réparations effectuées par CHAMBON, c'est Marie Anne HUET qui est engagée comme organiste de la collégiale.

• Vers 1761, Levroux [Indre] : Jean-Baptiste CHAMBON toujours facteur d'orgues, s'installe à Levroux. Il est également organiste, certainement à la collégiale Saint-Sylvain de la ville où il réside désormais.

• De juin 1761 à 1766, Bourges : Par marché du 2 juin 1761, la fabrique de l'église paroissiale Saint-Pierre-le-Guillard recrute Jean-Baptiste CHAMBON, "facteur d'orgues à Levroux", afin qu'il mette en place l'ancien orgue de la Sainte-Chapelle de Bourges démolie, acquis pour la somme de 700 livres. Il doit donc le remonter et le remettre en état pour la Toussaint. 
En mars 1762, un autre facteur d'orgues, Claude DESCHAMPS, effectue une expertise des travaux effectués par CHAMBON et observe que les travaux n'ont pas été exécutés correctement, ainsi notamment "le clavier du grand orgue [est] non praticable par sa dureté" ou encore "le clavier de pédale [est] trop serré, en outre, point d'égalité dans les jeux". La fabrique demande alors à CHAMBON d'"honorer le contrat et faire les travaux afin de rendre l'orgue conforme à ce qui était prévu". Il doit le faire à ses frais, y compris ses frais de séjour : il loge à "l'auberge Saint-Jacques tenue par le sieur Brault", le temps d'effectuer les travaux.
En 1763, Jean-Baptiste CHAMBON effectue à nouveau des travaux sur l'orgue pour lesquels il est payé 119 livres, puis en 1766 pour 115 livres. Après 1766, c'est Claude DESCHAMPS qui entretient l'orgue.

• Jean-Baptiste CHAMBON réside à Levroux au moins jusqu'en 1777.
À une date qui reste à découvrir, il épouse Thérèse Henault. De leur union naît un fils baptisé paroisse Saint-Sylvain de Levroux, le 26 septembre 1777, CHAMBON est alors mentionné comme "organiste", sans précision du poste occupé. Le parrain de l'enfant est Pierre Darnault, tailleur.

• Le 23 mai 1778, La Rochelle : Jean-Baptiste CHAMBON "conjointement avec les commissaires de messieurs du chapitre et ceux de messieurs de la fabrique", examine le buffet de l'orgue de l'église paroissiale Saint-Barthélémy, un devis des réparations est alors établi.

• Le 27 février 1779, Poitiers : CHAMBON, mentionné comme "facteur d'orgues" est payé pour avoir réparé les orgues de l'église paroissiale Sainte-Radegonde.

• Le 21 décembre 1780, La Rochelle : CHAMBON est nommé organiste de l'église  Saint-Barthélémy, il touchera 150 livres par an, et il lui incombe d'effectuer les réparations nécessaires et d'entretenir les orgues. Cependant diverses circonstances empêchent CHAMBON d'effectuer les réparations au cours de l'année 1781.
En 1785, les réparations étant effectuées, CHAMBON demande une expertise comme convenu afin d'être payé. Le sieur DELAVERGNE, organiste de la paroisse Saint-Sauveur, est nommé pour expertiser l'orgue. Il juge l'état de l'orgue bon, ainsi le bureau de la fabrique décide de payer 300 livres à CHAMBON pour ses services. Il est également décidé qu'il touchera au total 300 livres par an (150 livres pour l'entretien de l'orgue tous les 6 mois, plus les 150 livres annuelles convenues pour toucher les orgues).

• Décembre 1782, La Rochelle : Paroisse Saint-Barthélemy, Jean-Baptiste CHAMBON assiste à la sépulture de l'épouse de son ami et confrère Marc Antoine CROUZET, maître de musique à la cathédrale Saint-Louis.

• Entre juillet 1785 et novembre 1788, son épouse et lui deviennent à nouveau parents de trois fils, tous baptisés à l'église paroissiale Notre-Dame. 

• Le 6 octobre 1791, le district de La Rochelle lui accorde de se loger, non pas au couvent des Carmes comme il le demandait, mais aux Cordeliers le temps de réparer l'orgue de Notre-Dame, autre église paroissiale de la Rochelle.

• En 1792, vers les mois d'août et septembre, Jean-Baptiste CHAMBON demande une augmentation de 150 livres de ses gages par an sinon il menace de quitter l'église Saint-Barthélémy pour l'église paroissiale Notre-Dame de la ville.
Le 10 novembre, le bureau de la fabrique refuse sa demande et décide d'engager une nouvelle organiste, Mademoiselle LAFORGUE, qui commence à toucher les orgues à Noël 1792.

• Avant Noël 1792, Jean-Baptiste CHAMBON quitte donc l'église paroissiale Saint-Barthélémy et se fait engager comme organiste à l'église paroissiale Notre-Dame dont il a réparé l'orgue en octobre 1791.

Après 1792, on perd sa trace, cependant Jean-Baptiste CHAMBON ne semble pas mort à La Rochelle... 

Dernière mise à jour : 23 mars 2016

Sources
F-Ad17 / BMS Notre-Dame ; F-Ad17 / BMS Saint-Barthélemy ; F-Ad17/ G 271 ; F-Ad17/ L 398 ; F-Ad36 / BMS Levroux ; F-Ad79/ 27 F 1 ; F-Ad86/ G 1862
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1780-12-21   / 1792-12 
Lieux :  Église paroissiale Saint-Barthélemy (LA ROCHELLE)  
Fonction :  organiste (Église)  ;  facteur d'orgue  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

Il est organiste et facteur d'orgues au service de l'église paroissiale Saint-Barthélemy de La Rochelle.


<<<< retour <<<<